Formation growth hacker - MyDigitalSchool
SEO - SECTEUR
SEO - SECTEUR

Growth Hacker

Comment devenir Growth Hacker ?  

Pour devenir Growth Hacker et développer la croissance d’une entreprise, il n’existe pas de formation à proprement parler : l’essentiel est d’acquérir des compétences solides en marketing et techniques. Ainsi, il est nécessaire de se spécialiser dans le marketing digital, le webmarketing ou les stratégies digitales, grâce à notre MBA Expert Data Marketing.  

 

Les objectifs du Growth Hacker :  

Le métier de Growth Hacker regroupe plusieurs compétences majeures du webmarketing.  

Il/Elle a pour objectif d’augmenter le nombre d’utilisateurs d’un produit ou d’un service, tout en utilisant le moins de ressources financières possibles.  

Il/Elle doit utiliser les innovations digitales pour faire gagner des clients à son entreprise. Il/Elle doit donc maitriser des techniques telles que le référencement SEO, l’utilisation des réseaux sociaux, campagnes publicitaires, emailing, A/B testing, analyse des datas, amélioration de l’UI/UX, et bien d’autres encore.  

Le Growth Hacker travaille généralement seul, mais il peut aussi travailler en équipe lors de projets particulièrement importants. Dans ce cas, les équipes peuvent être de tous les secteurs : développement, création artistique, data analytic ou rédaction de contenu. Sa mission est souvent à court terme, mais certaines entreprises disposent d’un Growth Hacker en continu.  

 

La polyvalence  

Le Growth Hacker doit être polyvalent. Il/elle est souvent autodidacte, il/elle se base sur les études de consommation et sur les consommateurs pour améliorer le trafic et la performance web des entreprises. 

Il/Elle possède des connaissances approfondies et solides sur l’environnement, les tendances web et les réseaux sociaux, mais aussi en programmation informatique (qui est nécessaire pour le « hacking »).  

 

Un esprit créatif et analytique  

Doté d’un esprit créatif et artistique, il/elle sait aussi être critique et analytique. Le growth hacking est surtout un état d’esprit, qui demande de l’ingéniosité et de la créativité, pour mettre en place des actions d’hacks. Le Growth Hacker doit inviter des nouvelles techniques pour remplir ses objectifs plus rapidement que la concurrence.  

Ses qualités rédactionnelles et son sens de la création graphique renforcent ses compétences en référencement SEO.  

 

Où exercer ce métier ?  

Le Growth Hacker travaille généralement au sein des startups. Toutefois, de plus en plus d’entreprises, de grands groupes et de PME se tournent vers le Growth Hacker.  

Il/Elle peut aussi travailler dans certaines agences de webmarketing, des ESN (entreprises de services du numérique). Aujourd’hui, il y a aussi de nombreuses agences de Growth Hacking qui se développent et de Growth Hackers qui se mettent à leur propre compte.  

Ses connaissances accrues et sa capacité d’adaptation avec les métiers digitaux lui promettent un bel avenir et des possibilités d’évolution multiples.  

Perspectives d’évolution  

La polyvalence du Growth Hacker lui permet de connaitre plusieurs perspectives d’évolution. Il/Elle peut s’orienter vers des postes tels que Directeur d’acquisition ou Direction d’expérience client, Chef de Produit web.  

Il/Elle peut aussi s’orienter vers les branches de business unit, e-commerce ou du digital.  

Formation(s) liée(s)

web-et-multimedia

Bachelor Cycle web et multimédia

social-media-webmarketing1

Bachelor Webmarketing & Social Media

marketing-digitale1

MBA Expert Marketing Digital

webdesign1

Bachelor Webdesign

-e-business

Bachelor E-Commerce