Rennes

Rennes

Accueil  /  Actualités  /  Rencontre avec Colin Fay, Data Analyst chez ThinkR

Rencontre avec Colin Fay, Data Analyst chez ThinkR

Avant d'obtenir ce poste, était-ce ce métier que tu voulais faire ? Qu’est-ce qui te plait particulièrement dans ce job ?

" Je travaille chez ThinkR, une agence spécialisée en language R et en data science depuis 2017. Avant ça, j’ai travaillé deux ans chez L’Œil au Carré, une agence web rennaise. Le poste que j’occupe aujourd’hui mélange analyse de données, formation au langage R, et web. Ce que j’aime particulièrement est le fait de pouvoir écrire du code toute la journée (cela doit être mon côté geek…), mais surtout le fait que tous les projets sont différents. Quand on entre dans des marchés par la porte 'outil' (ici R), on découvre plein de secteurs différents, aux besoins variés. Et, au delà de secteurs variés à découvrir,  R et la data science en général est un secteur tellement vaste, qu’il restera toujours quelque chose à découvrir, à apprendre et à mettre en pratique. Et je crois que c’est une perspective que j’adore ! "

Comment as-tu été recruté ?

" J’étais déjà en relation professionnelle avec ThinkR avant qu’ils m’embauchent. Je me suis auto-formé au métier, et j’ai pu me constituer un book via la plateforme data-bzh, qui m’a permis de mettre à profit mon expérience R "

 

Peux-tu nous raconter comment se passe une journée type chez Thinkr ?

" Pas facile à dire : les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Globalement, une première heure de la journée est réservée à la veille, qui me permet notamment d’alimenter le compte Twitter de l’agence, mais aussi d’être à jour des nouveautés. Ensuite, je suis soit en train de donner une formation, soit en train d’écrire du code R, soit en train de bosser pour un article de blog  "

 

Sur quel genre de projets travailles-tu ? Lequel fût ton préféré ?

" Nous avons toutes sortes de clients. Cela va des grosses entreprises qui ont des besoins en formation R à de l’aide à la rédaction d’articles scientifiques ou encore l’analyse de données pour des thèses. Dire quel a été mon préféré, c’est difficile, mais il n’y a pas longtemps j’ai travaillé sur un projet de text-mining qui m’a bien botté ! Mais ça, c’est parce que c’est mon 'guilty pleasure'  "


Partagez